Retrouvailles TQR 1-3 décembre 2017

 

 Retrouvailles Terr’Eveille - 1-3 décembre 2017 - Méan, Condroz
Nourrir un nouvel imaginaire et S'inspirer de François d’Assise

 

 

Chers écopotes et écopotines :-),

 

Nous préparons avec enthousiasme   les prochaines retrouvailles des “anciens” du TQR   (c'est-à-dire tous ceux qui ont déjà vécu un atelier résidentiel avec nous), pour renforcer notre “Rough Weather Network”, notre réseau pour les Temps Difficiles. Ce mot résonne d'autant plus fort ces temps-ci où les ouragans, les inondations ou les grandes incendies font des ravages de l'autre côté de l'océan et nous montrent la réalité du changement climatique une fois de plus.

 

En mai dernier nos retrouvailles avaient été précédées par une rencontre du réseau ami Mycélium, et celles-ci s'inscrivaient dans la thématique des effondrements à venir ou déjà présents et du deuil incontournable qui accompagne la fin   d'un   monde. Ce fût bien intense et profond comme vous pouvez imaginer...

 

Cette fois-ci nous avons envie d'aller chercher des ressources intérieures et extérieures pour nous aider à tenir le cap et à nourrir l'imaginaire pour un nouveau monde. Nous avons opté pour le premier weekend de décembre (1-3 décembre), période en principe un peu plus calme dans nos agendas bien chargés et afin de remplir nos réserves de quelques noisettes et autres trésors nourrissants avant la traversée de l’hiver.

 

La rencontre aura lieu de vendredi soir jusque dimanche soir, dans la Ferme Margo à Méan, qui comprend deux gîtes de chacun 18pp très chaleureux et confortables, pas loin des bois. Ce ne sera pas un véritable atelier TQR où nous suivons les étapes de la spirale, mais l’occasion à la fois de vivre quelques pratiques, de co-créer dans la joie et de laisser de la place à des moments plus informels de rencontre et de retrouvailles.

 

Nous proposons une rencontre en deux temps: (attention, on a inversé l'ordre des activités :-)

  • Samedi: sera l'occasion de vivre ensemble un méga-”écocabaret” où nous nourrirons ensemble un nouvel imaginaire pour l'avenir.

  • Dimanche: nous plongerons avec notre ami Etienne van der Belen - DEHORS! - dans la spiritualité de St François d'Assise, qui est une source d'inspration pour nous car une expérience réelle de cette interconnection et récicprocité avec tout le vivant.
     

Pour ceux qui n’ont pas le temps de tout lire maintenant - en résumé:

 

Dates:

1-3 décembre 2017

 

Lieu:

ferme Margo à Méan, dans le Condroz (pas loin d'Ohey!) – places pour 36 personnes dans deux gîtes très accueillants et écologiques

 

Thématiques:

  • vendredi soir: retrouvailles!

  • samedi: écocabaret - cocréons un nouvel imaginaire pour l'avenir!  

  • dimanche: exploration de la spiritualité de Saint François d'Assise et l'écologie profonde – avec Etienne van der Belen et Christine Kristoff (voir plus bas)
     

Frais de base:

90€ pour logement, nourriture, salaire cuisto –

Les frais d'animation se paieront en participation consciente comme d'habitude.

Pour faire face aux nombreuses modifications d’inscriptions des éditions précédentes,
nous vous demandons de confirmer votre inscription par le versement de 50€ d’acompte.

 

Inscription:

1.Remplissez le formulaire via le lien suivant
2. Versez un acompte de 50 euros pour confirmer votre réservation au numéro de compte
suivant: BE31 5230 8046 9255 au nom de « Terr’Eveille » (BIC «TRIOBEBB») avec la communication suivante : “rencontres Terr’Eveille + nom”

Votre place sera garantie dès confirmation de notre part et la réception de l'acompte (50€).

En cas d'annulation de votre part après le 10 novembre, nous retiendrons 20€ de l'acompte.

Nous donnerons priorité à celles et ceux qui restent tout le weekend!

 

Invitation à:

déjà réfléchir aux trois choses indispensables que vous aimeriez transmettre à la future génération si -- par hasard ! -- la civilisation s'effondrait.

 

Appel à 2-3 bénévoles: (ils se sont déjà pointés!)

pour l'organisation de l'écocabaret - ils/elles participeront au week-end sans payer les frais de base, ni la PC...

 

Samedi - créons ensemble un “Ecocabaret”

L’époque d'effondrements que nous vivons peut nous

secouer profondément et nous faire perdre notre boussole intérieure. Nous avons donc grandement besoin de nouveaux narratifs, de nouveaux imaginaires, de nouveaux récits transformatifs pour entrer dans cette grande période d'incertitude, pour décoloniser l'imaginaire et nourrir l’espoir actif. C'est ce que nous avons commencé à faire dans nos deux ateliers de TQR précédents (Drôme et Avioth), et cela nous a fait découvrir plein de trésors surprenants ... et nous a fait entrevoir ce qui pourrait nous attendre de l'autre côté du feu...c'est plutôt encourageant!

 

Pour cela nous aimerions vous demander d’amener ou préparer pour ces retrouvailles “les trois choses indispensables que vous aimeriez transmettre à la future génération si -- par hasard ! -- la civilisation s'effondrait...” pour commencer à créer cette culture d’un monde nouveau. Ces trois choses peuvent être des objets, des chansons, des poèmes, des contes, des mythes, des photos, des morceaux de musique, des sketch, etc.

 

Appel aux bénévoles (déjà trouvés)

Nous aimerions faire appel à 2 ou 3 bénévoles pour accompagner et coordonner la création de cet Ecocabaret. Concrètement cela voudrait dire:

  • sonder en novembre quelles sont les propositions qui émergent et s'il y a des envies de cocréation - mettre les gens en contact;   

  • Concocter le programme de l’écocabaret, qui aurait lieu en début d’après-midi. La matinée peut-être consacrée à des activités informelles selon les envies et accueillir les ajustements, répétitions et ultimes préparations;

  • Jouer les maîtres/maîtresses de cérémonie;

  • Prévoir le matériel nécessaire. Sur place il y aura un petit peu de matériel (micro, chaîne hifi, beamer)... mais c'est pour le monde post-énergies fossiles, donc soyons créatifs en low-tech :-)

  • merci de nous envoyer un mail à info@terreveille.be si le coeur vous en dit!

 

Dimanche: le TQR et l'inspiration de François d'Assise
En mai dernier, à l'occasion d'une belle fête d'anniversaire, nous avons retrouvé Etienne van der Belen, le cofondateur de "Quinoa" - ONG d'éducation au développement officiellement (ah ces Chantiers Jeunes! quel terreau fertile pour nombreux d'entre nous pour nous connecter avec la Pachamama dans le Sud!). Il est devenu un créateur et acteur de théâtre engagé:

Giotto_-_Legend_of_St_Francis_-_-15-_-_Sermon_to_the_Birds.jpg

“J'aime le théâtre qui questionne le monde et célèbre la Vie, donne la force au brin d’herbe de surgir dans les fentes du béton des villes.” Il nous racontait que pendant tout l'été il allait explorer le chemin de Saint François en Italie, cherchant de l'inspiration pour sa prochaine pièce de théâtre.

 

En revenant il nous écrit: “Bien rentré de ce périple de 2 mois sur le Chemin d’Assise. Une très belle aventure intérieure et extérieure, parfois éprouvante (chaleur et beaucoup de dénivelés), mais ô combien inspirante et ressourçante…!”.

 

D'ailleurs, si vous voulez comprendre pourquoi le Pape François actuel a choisi de se laisser inspirer par ce pèlerin du XIV e siècle - suivez ce lien.

 

En réfléchissant plus tard aux prochaines retrouvailles TQR, il nous semblait qu'il y avait peut-être l'occasion de tisser de belles dynamiques inspirées à la fois par Saint François, le pèlerinage d'Etienne et le TQR... et voilà comment cette proposition a émergé!
 

Nous irons sans doute à la rencontre de “nos frères et soeurs” les oiseaux, les arbres, les rochers, le soleil, les écureuils...dans les bois autour de Méan, et peut-être même jusqu'aux mystérieux dolmen de Wéris...


Etienne est intervenant au sein de l'Académie Aurore, où il œuvre dans un souci sans cesse renouvelé d’allier l’artistique et l’humain. Il est par ailleurs aussi un “nouveau guerrier” initié par le Mankind Project – bien connu par nombreux de nos amis! Il résonne fort avec la vision de l'écologie profonde et le Travail qui Relie (même s'il n'a pas – encore - vécu un atelier avec nous).

 

Autre belle synchronicité: notre amie de longue date, Christine Kristof, écojournaliste, créatrice, militante, parfois méditante, écomaman…. et terrienne (sic) vient de publier un article percutant sur St François, interpellant les chrétiens à mettre en pratique ses enseignements par des gestes et des postures concrets. Christine (qui vit en Bretagne) sera là aussi pour témoigner de son parcours pour relier écologie et spiritualité (voir ici pour plus d'infos).
 

Nous vous saluons, dans l'espoir de vous retrouver en entrant dans l’hiver, pour nourrir notre lumière intérieure et notre imaginaire pour le monde nouveau, et pour veiller sur nos liens, terreau essentiel de notre résilience !

 

L’équipe (grandissante!) de Terr’Eveille