l'équipe

L'EQUIPE de Terr'Eveille...s'aggrandit!

Voici le trio des fondateurs:


 

Ingénieur agronome et docteur en biologie, Gauthier Chapelle a travaillé pendant une dizaine d’années sur la biologie des crustacés polaires, ce qui l’a mené plusieurs fois en Antarctique et lui a permis d’y développer sa perception des menaces environnementales pesant sur notre planète. Il a inspiré et co-fondé en 2006 l’aisbl Biomimicry-Europa en vue de promouvoir le biomimétisme en Europe. Depuis fin 2007, il partage son temps entre cette association et le bureau d'études « Biomim-Greenloop » créé autour du même concept. En tant que responsable scientifique de la Fondation Polaire Internationale de Alain Hubert, de sa création en 2002 à 2007, il a co-produit ou assuré la validation scientifique des contenus des outils éducatifs de la Fondation, sur des sujets aussi variés que les sciences polaires, les changements climatiques ou le développement durable.

Gauthier est aussi conférencier, collaborateur scientifique à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique depuis 15 ans, auteur ou co-auteur d’une quinzaine de publications scientifiques, mais aussi marié et père de deux garçons de 13 et 15 ans, naturaliste enthousiaste et amoureux d’oiseaux, de cétacés, d’orchidées ou de plantes sauvages comestibles…

 

Corinne Mommen est animatrice, jardinière et musicienne. Elle a travaillé dans différents projets d’éducation populaire en Bolivie, au Pérou et au Mozambique, puis de retour en Belgique, comme formatrice en éducation au développement. Ce parcours lui fait toucher de près la réalité des populations des pays du Sud, et les enjeux des relations Nord-Sud. Parallèlement à cet engagement social, elle se passionne pour les questions de pédagogie, toujours en recherche d’approches qui permettent aux personnes de construire et de s’approprier des savoirs qui engagent dans l’action.

Elle s'est formée en éco-pédagogie et travaille actuellement à développer le jardin de l’association Humus, en proposant différentes formations au potager naturel à Ohey. Très engagée dans la transition locale, elle s'investit notamment dans un projet de coopérative citoyenne pour favoriser les circuits courts dans le Condroz namurois. Elle anime aussi des ateliers de voix et de chants traditionnels et pratique le tai-chi depuis une dizaine d’années. Elle aime allier ces différentes sources pour nourrir les ateliers d’exercices ancrés dans les sensations du corps et dans l’expression des voix.

 

Helena ter Ellen, d’origine néerlandaise et vivant à Bruxelles, est linguiste et animatrice. Elle se dédie a l’accompagnement vers la transition et à la ‘pollinisation’. Si elle a étudié les langues, la politique internationale et la communication interculturelle, c’est surtout par un besoin d’être à l’écoute du monde et d’aller sur le terrain. Elle travaille avec des réfugiés aux Pays-Bas et part pour des missions pour la paix en Palestine, et plus tard en Colombie avec International Peace Brigades. En Palestine, elle prend réellement conscience du lien avec la terre, et ce seront les afro-colombiens et les peuples premiers de la Colombie qui, tout naturellement, l’aideront à étendre sa passion pour les droits humains à ceux de la Terre-Mère. Tout en gardant un lien solide et solidaire avec le ‘Sud’, elle s’engage maintenant dans un processus d’habitat groupé à Bruxelles, avec l’Echappée. Parallèlement à sa formation en coaching psychoénergétique chez Timotheus, l’heureuse rencontre avec Joanna Macy et le travail qui relie lui fait découvrir une méthodologie précieuse et complémentaire pour faire expérimenter que "nous sommes la terre vivante". Elle a traduit vers le néerlandais le livre de base de Joanna Macy « Ecopsychologie pratique et rituels pour la Terre » (apparu en mai 2012 chez l'éditeur Jan van Arkel).

 

***

Comme annoncé dans nos newsletters, notre équipe s'est renforcée depuis 2016 de nouvelles personnes pleines de richesses et de créativité:

Pablo Servigne, vivant actuellement en Drôme, a rejoint l'équipe déjà l'année passée et co-facilitera l'atelier de juillet avec Helena et Aline. Il nous propose un positionnement affirmé et interpellant sur les évolutions de nos sociétés modernes et les effondrements en cours. Tout à l'écoute des personnes et des processus, il nous amène une brise à la fois douce et ancrée.

"Aujourd’hui indépendant, j’écris des articles et des livres, je donne des conférences et des formations, et depuis peu je participe à la construction de l’autonomie de notre lieu de vie, ainsi qu’au tissage des « réseaux des temps difficiles » notamment par le Travail qui Relie et le Mankind Project".

Nathalie Grosjean, formatrice et psychothérapeute, intervenante dans de nombreuses formations au sein de l'asbl les Fougères et dans le réseau Transition, a déjà accompagné 2 ateliers de 4 jours. Elle nous offre sa présence attentive et bienveillante, sa capacité à nous emmener dans l'univers des mots et des poèmes, et sa compréhension des processus de transition intérieure.

Le Travail qui Relie, l’écopsychologie, la transition intérieure mais aussi l’intelligence coopérative sont au cœur de sa motivation et de son cheminement dans la transition. Le plaisir de la poésie et des contes sont aussi au rendez-vous pour nourrir les élans de prendre soin des liens avec soi, avec les autres humains et avec toute la toile du vivant.

Vincent Wattelet, psychologue d’orientation systémique et sociale et formateur au sein du Réseau Transition, il nous amène à clarifier encore notre posture de facilitateurs, renforce les ateliers par des outils d'intelligence collective et par sa créativité fougueuse. Il cherche et trouve progressivement les liens entre ses deux passions, la psychologie et la transition, qui l’ont amené à réfléchir, lire, et se former lui-même aux phénomènes de groupe, de changement, à l’attention à porter à l’émotionnel, au système, à l’imaginaire. Vincent est un des initiateurs de Liège en Transition, et il a rejoint l’équipe de soutien aux initiatives de transition sur les thématiques « Transition intérieure, Intelligence Collective, Gouvernance ».

Aline Wauters est animatrice et formatrice à la Maison du Développement Durable de Louvain-la-Neuve. Elle s’intéresse à tous ces contre-courants dans les domaines qui préfigurent un changement de paradigme et propose des ateliers permettant à toutes nos intelligences d’être présentes en sollicitant notre corps, nos sens, nos émotions et notre imaginaire pour creuser de nouveaux sillons.

C'est elle qui a amené le Travail qui Relie en Belgique il y a 9 ans déjà, et elle nous épate par son audace à proposer des processus novateurs, engageants et pleins d'élan de vie! Ainsi elle accompagne 16 femmes dans un atelier inspiré par le TQR pendant...tout le mois de mai!!

 

Vous trouverez Laurent van Eeckhout au détour d'un chemin, sac au dos. Il vous emmènera au cœur de la forêt. Les repas mijotés a partir de la cueillette du jour et la nuit partagée avec les autres qu'humains.
De ses différentes experiences dans les pays du sud en situation de crise, il a acquis la certitude que la (re)connexion profonde a la nature est une nécessité pour aller vers plus de capacité de résilience.

Laurent accompagne ses pairs dans cette recherche. Il est a l'initiative l'association "Loin Devant" et du projet "Terre de Passage" qui conduit les jeunes sur les sentiers de grandes randonnées, en recherche du lien avec eux-mêmes, l'autre, la nature.

***