objectifs et méthodes

Dans la routine quotidienne de la vie, les dangers globaux auxquels nous sommes confrontés peuvent sembler trop omniprésents ou trop horribles pour en parler de façon personnelle sans changer bientôt de sujet. Un atelier est un ïlot de temps où, à l'écart des distractions et des exigences, nous avons l'occasion de nous concentrer assez longtemps pour prendre contact avec nos réponses profondes à ces dangers et les explorer. Le groupe fait office de prisme qui nous aide à mettre notre regard au point.

 

Les ateliers de travail qui relie poursuivent les objectifs suivants:

  • Penser et vivre l’écologie autrement: explorer notre reliance à la planète et prendre conscience que nous sommes la terre vivante.
  • Expérimenter notre peine pour le monde comme une preuve de notre interdépendance avec tout le vivant, et ressentir que nous pouvons donc participer à sa guérison.
  • Affiner nos perceptions quant à l’effondrement de la société de croissance industrielle et l’émergence d’une société qui soutienne la vie.
  • Remettre en perspective nos vies, réfléchir sur nos dons et clarifier nos intentions pour prendre part au changement de cap.
  • Tisser des liens durables avec d’autres membres de notre communauté, préoccupés comme nous, pour trouver un soutien mutuel dans nos projets et actions.

~~~

« Je me sens reconnaissant pour le temps que chaque participant a donné avec sincérité.
Ce regard croisé sur les autres, du groupe, du monde vivant, de moi-même.
La reconnaissance fraternelle reçue et donnée.
La réconciliation avec la dimension corporelle,
le toucher qui rend les autres présents par leur incarnation.
»
Jean – participant en 2011

~~~

 

Les méthodes utilisées :

Les méthodes utilisées dans le travail qui relie se fondent en grande partie sur l’expérimentation et font appel à toutes les dimensions de l’être : le conceptuel, l’émotionnel, le spirituel, le corporel et l’engagement dans l’action.

Des processus interactifs (travail sur les émotions, travail créatif en petits groupes, Open Space, exercices psycho-énergétiques) alternent avec des pratiques spirituelles (méditations guidées et rituels inspirés de différentes traditions). L’approche corporelle et sensorielle complète des apprentissages conceptuels (l’intelligence du vivant, théorie des systèmes, théorie de Gaïa).

Tous ces « exercices » prennent sens et sont intégrés non seulement par l’expérimentation individuelle mais aussi par les échanges et le partage lors de cercles de paroles où se confrontent et s’affinent les manières de penser et de voir , et se construit une identité collective.

Les émotions naturelles suscitées en nous par l'accroissement de menaces à l'encontre de la vie sur Terre sont difficiles à gérer seul. De par leur nature, les ateliers offent à la fois un cadre rassurant et un espace de laboratoire pour explorer ces réponses ensemble. Nous avons besoin des autres pour nous apercevoir que nos réponses ne sont pas isolées, et que les partager apporte un plus grand sens de la communauté et de notre pouvoir collectif.

 

~~~~