Bienvenue sur le site de Terr'Eveille

L' association Terr'Eveille se propose de promouvoir le "Travail qui Relie",
une méthodologie et une vision du monde, développées par Joanna Macy,
par le biais d'ateliers d'un ou plusieurs jours pour qu’il puisse toucher, inspirer et servir de ressource aux personnes qui souhaitent s'investir dans le "changement de cap"

vers une société qui soutient la vie.


* * *

Pour tous les anciens, nous vous annonçons avec joie, l'ouverture des inscriptions à notre week-end de retrouvailles, les 23 et 24 novembre : ici !

Nous voici déjà aux portes de l'automne, après une saison bien remplie pour Terr'Eveille ! Nous vous offrons des nouvelles de notre écosystème, qui s'étend et se déploie joyeusement dans l'humus de la Forêt qui pousse, mais de plus en plus inquiet aussi par les grondements rapprochés des tempêtes (et de la Forêt qui tombe), et cette fois, on ne peut plus les nier !

Il y a cette inquiétude sourde qui monte et nous donne des

sueurs chaudes, entre les sécheresses de l'été chez nous, les forêts qui brûlent en Amazonie, les glaciers et les insectes dont on sonne les funérailles, les montées de l'extrême-droite un peu partout, et la rage devant l'immobilisme ambiant. Alors l'inquiétude, le deuil, l’amour et la rage descendent dans la rue, main dans la main, comme avec Extinction Rebellion, ce nouveau mouvement non-violent né il y a à peine un an et déjà présent tout autour du monde. Un mouvement dont une des inspiratrices n’est autre que Joanna Macy!

Plusieurs d’entre nous étaient présent.e.s lors de la première action belge d’envergure ce 12 octobre, s’y sont impliqué.e.s en leur nom propre (voir notamment
la carte blanche suite aux violences policières), et ont pu sentir la convergence d’approche avec le Travail qui Relie, notamment dans l’attention au « prendre soin » et au respect des rythmes. On en reparlera sûrement.


Presque en même temps, deux cycles de formation en éco-psychologie, commencent leurs parcours, encadrés par Vincent et Nathalie et une nouvelle équipe de co-coordinatrices. De quoi nous faire à nouveau découvrir et accompagner un processus collectif  expérimental remarquable, capable de créer encore de nouvelles tribus connectées à celles qui naviguent déjà.
Nous en profitons pour annoncer,
une conférence de Michel-Maxime Egger, d'introduction à l'écopsychologie, donnée dans le cadre de cette formation, mais ouverte à toutes et tous, le 12 décembre à Liège. Toutes les infos: ici

En Colombie, Helena et ses nouveaux complices continuent leur mission en faveur de la mémoire et de la réconciliation. Le contexte est très dur : retour partiel à la guerre, assassinats des paysans et des leaders communautaires, … mais ils continuent à semer des graines. Du 15 au 20 novembre se tiendra le cinquième « Laboratoire de vérité et de réconciliation au cœur de la terre mère ». Certain-e-s participant-e-s des premiers ateliers, les « semillas », vont maintenant être formés pour devenir des facilitateurs régionaux et ainsi accompagner le processus de paix dans leurs territoires.
Nous venons d'apprendre qu'un des donateurs principaux du processus "Reconectando", l'OIM, se retire. Un coup dur pour toute l'équipe! Nous espérons pouvoir relayer le projet et la recherche de fonds pour continuer à le soutenir ... Avis aux donateurs/trices!

Notre calendrier 2020 se construit doucement en tentant d'écouter tout cela... et les nombreuses demandes! Pour les impatients, voici les premières dates. Pour les ateliers de printemps, les inscriptions seront ouvertes le 15 janvier :

  • du 17 au 21 janvier 2020: Atelier de base destiné aux professionnels de l'aide thérapeutique. Déjà complet!

  • du 5 au 9 février: atelier au sein de la formation en écopsychologie

  • du 13 au 18 avril: atelier de base de Pâques
  • du 7 au 12 juin: atelier de base

Mais puisque c'est le moment des récoltes, rassemblons l'abondance des saveurs découvertes en 2019. Cette année, nous avons initié plusieurs ateliers, qui ouvrent de nouvelles portes ...

En mai, dans l'écolieu d'Izariat, nous nous sommes

rassemblés pour 5 jours avec des facilitateurs « émergents » venant de différentes régions de France et de Suisse. Un atelier pour approfondir la Spirale, explorer des questions de facilitation, et surtout, grâce au TQR, nous connaître, nous soutenir dans nos initiatives et nos élans multiples !

Nous avons vécu une belle rencontre aussi dans cet atelier avec le mouvement de connexion à la nature, appelé « 8-shields », dans lequel plusieurs des participants sont engagés. Là, dans la lignée des Apaches, des bushmen et d'autres, des mentors œuvrent à accompagner grands et petits dans cette connexion tellement essentielle pour la (re)-contruction d'une culture saine. Un moment très émouvant et fondateur, de confluence entre ces approches qui se ressemblent, se complètent et viennent nourrir en tous cas notre besoin de communauté !

C'est l'approche présentée dans le documentaire « L'autre connexion », justement en tournée en Belgique, dernièrement !

De cet atelier émerge aussi juste en ce moment, la création d'un réseau de facilitateurs francophones, avec notamment,
une nouvelle page web pour annoncer tous les ateliers de Travail qui relie en France, Belgique ou Suisse. Une immense gratitude à toutes les personnes qui y ont mis leur énergie et leurs talents !

Autre porte ouverte : début juillet, nous nous sommes

lancés dans un atelier « hommes/ femmes », avec une fameuse équipe de 8 facilitateurs.trices, entre Couvin et le magnifique lieu de Judith et Sébastien, La Bel'gite, à Momignies. Les deux groupes ont démarré chacun de leur côté, avec des processus parallèles, pour nous retrouver en grande membrane pour les dernières journées. Des moments puissants de sororité, de fraternité, d'intimité, d'exploration et de partage de nos vécus de femmes ou d'hommes.  Un atelier avec sans doute trop d'ambitions pour pouvoir toutes les rencontrer pleinement, mais qui nous engage aussi à continuer dans cette voie.

Une voie déjà bien ouverte grâce au travail pionnier et tellement guérisseur d'Aline, qui a mené au cours de la saison, six ateliers longs de trois semaines pour femmes en transition. Une expérience qui continue à nous faire travailler en interne sur la question de l'écoféminisme, des relations entre hommes et femmes, de l’équilibre féminin-masculin, et comment amener ces thèmes dans nos ateliers de manière plus assumée et plus incarnée. 


Finalement, le petit dernier : notre atelier « Dans la main de la Tribu »

s'est déroulé au mois d'août au Moulin d'Hermeton, dans la prairie qui avait déjà accueilli successivement notre rencontre avec les Kogis, un Conseil de tous les êtres et le deuil de l'Oncle Sam, pour ceux et celles qui s'en souviennent ! Cette fois, nous avons accueilli vingt-quatre adultes et dix-neuf enfants entre 1 et 10 ans, pour une semaine vécue avec la Tribu des Apalants ... Après un petit temps d'ajustement aux rythmes et besoins des uns et des autres, et notamment des plus petits, s’est créée une communauté fluide et solidaire, qui chante et prépare les repas, fait du feu,  soigne les bobos et les chagrins, joue dans la rivière et avec la boue, mais prend aussi des temps pour honorer notre peine pour le monde, des temps de silence et d'observation dans nos « Gaîa refuge », et décorer des bâtons qui symbolisent pour chacun.e notre don à la Tribu !



Encore un chemin qui s'ouvre, à déployer, à co-créer, pour offrir des espaces où les enfants, les parents, les adultes sans enfant, les anciens et anciennes expérimentent ensemble la simplicité et la force d'une vie dans la nature, où les cercles, les rituels, les savoirs-faire partagés, les services construisent les bases d'une nouvelle culture.

Un immense merci à toutes et tous qui ont plongé dans ces différentes expériences, avec tous vos élans, le cœur ouvert, prêt.e.s à se laisser toucher et transformer. C'est grâce à chacun de vos partages, de vos intuitions, de vos gestes guérisseurs que notre Réseau des tempêtes prend forme et vie !

L’équipe de Terr’Eveille poursuit sa route avec un élan intact et forte de sa biodiversité interne, elle porte le souhait d’approfondir certaines thématiques et peut être aussi de s’ouvrir à d’autres sur du plus long terme. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés!


A tout bientôt,

L'équipe de Terr'Eveille

* * *